Calling

dimanche 23 août 2009

In auguration

  Alors voilà, ça y est, on a créé un blog.

Et pour une fois, on ne va pas parler de nos jolies petites fesses bien bronzées. On ne va pas vous demander de lâcher de coum'z, et on ne va pas non plus mettre des photos où on fait un bisou dans le vide en faisant "peace" avec les doigts ; je dis "on" parce que ce blog sera construit comme un journal, donc il y a plusieurs, bloggeurs/journalistes qui participeront à l'écriture de différents articles.

Tous les articles seront postés en meme temps chaque samedi, ou un samedi sur deux, selon le temps et l'inspiration.

Vous me direz, un journal fait par une bande de merdeux de 16 ans, c'est totalement con ! Hé bien oui, mais, nous, bandes de jeunes cons qui allons sûrement hériter de ce qui restera du monde après le passage de nos ainés, voudrions bien le comprendre, échanger, à notre façon, nos points de vues, l'analyser aussi bien que l'on pourra autrement qu'en écoutant assis sur les bancs de l'école les élucubrations de professeurs bien pensants qui EUX pensent a notre avenir !!

Ce journal-blog parlera donc de tout ce que nous et vous voudrez, c'est donc un blog Participatif ! ( j'ai piqué l'idée a une grande brune de la télé) et si vous voulez vous aussi faire partie de l'équipe de "bloggistes", il vous suffit d'ecrire un article sur un sujet de société, ou au moins un truc intéressant et de le laisser en commentaire avec vos coordonnées mail/msn, pour que l'on puisse vous recontacter si votre art icle est complètement ébouriffant, ou bien pour que je puisse me foutre de vous en vous montrant du doigt hahhahaha  

Rappel :

Pour voir les différents numéro du blog, regardez sur la droite, y'a des catégories!


Sur ce, je déclare ce journ... heu ce blog... bon ce blogal ouvert !!

*val*

Posté par Calling à 19:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]


la foire(use) aux questions

Reuh.

Ici, en commentaire de cet article, le seul dans cette catégorie, vous mettrez (s'il vous plait) les questions, les idées de sujet d'articles, ou bien vos articles, si vous ne faites pas (encore) partie du staff !

(on évite les fautes d'ortographe autant que possible dans les messages, merci)

Posté par Calling à 20:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Bonus bonus

C'est la crise, les pauvres ont encore plus faim, les chômeurs sont encore plus au chômage, les usines ferment encore plus, et les traders recoivent encore plus de bonus... En fait c'est facile la crise, ça change presque rien finalement.

Mais heuresement, notre robin des bois à nous, le gentil sarkozy, celui qui prend aux pauvres pour donner aux riches, commence à se facher ! Après une réunion a Matignon avec les "principaux-représentants-du secteur-banquaire-et-financier" pour une petite mise au point suite aux  bonus reversés aux traders, les grands patrons s'en sont sortis avec une petite tape sur les doigts "et que je ne vous y reprene plus!" aurait lancé François Fillon sur le perron de matignon !, ça chauffe au gouvernement !

Nico, de retour du cap negre,après s'être bien reposé et avoir repris du poil de la bete avec sa Carlita, a décidé de les reconvoquer le 25 aout (a 16h30, pile pour le goûter) pour bien leur montrer qui c'est le boss ! au programme, d'après le site officiel de l'Elysée s'il vous plait ! :"Cette réunion sera l’occasion de faire le point sur le respect de l’ensemble des obligations souscrites par les banques et les acteurs financiers à l’occasion de la crise financière."ainsi qu'un concours de taille de montre, tout ça autour de quelques Pitch et d'un grand verre de lait ! C'est vrai le goûter c'est hypeer important, après un malaise 'faut bien se remettre en forme ! 'Faudrait surtout pas qu'il nous claque dans les doigts notre président !... quoi que... 

Les traders ne sont pas près de s'ecraser, et de toute façon, ils ont toujours leur parachute doré.

*val*

Posté par Calling à 22:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 24 août 2009

Aung San Suu Kyi la dame de rangoon

Vendredi 10 juillet, la Rochelle, sur la scène, de chaques cotés, deux grandes photos d'une femme, l'artiste qui va suivre, c'est Jane Birkin, elle arrive justement! "Il faut libérer Aung San Suu Kyi, prisonnière du régime birman depuis 20 ans ! "  ce Message Jane ne le crie pa51ftw8fkzcl__ss500_s que sur les scènes : dans la rue, lors de manifestations, elle demande le boycott des produits d'importation birmane.

Suu kyi, prix nobel de la paix en 1991, est la fille du héro de l'independance nationale birmane Aung San, elle a étudié a Oxford mais est contrainte de rentrer dans son pays suite a une attaque cérébrale de sa mère abandonnant mari et enfants. En Birmanie, la situation est alors tendue, le régime militaire et astrologique du dictateur Ne Win, au pouvoir depuis 26 ans étouffe la population et les manifestations font rage, violemment réprimandées par la police.

Mais un jour, sur la chaine de télévision nationale, le général fait une allocution, il annonce sa démission, mais la joie sera de courte durée, il nomme pour lui succéder le général Sein Lwin. La tension monte d'un cran... A la suite de multiples événements et répressions du gouvernement, elle décidera de s'engager pour son pays, utilisant la notoriété de son père et les préceptes non violents du Mahatma Gandhi  pour parler aux étudiants et aux autres grévistes et manifestants et ainsi fonder en 1988 la ligue nationale pour la démocratie (LND) suite a quoi elle sera assignée a résidence, joli terme pour dire qu'elle est forcée et contrainte de rester cloitrée chez elle, c'est donc devant sa télévision qu'elle assistera au triomphe de son parti qui gagnera les élections enfin organisées par les autorités en 1990, en remportant 82% des voix et 392 sièges sur les 485 du parlement! La dictature ne l'entend pas de cette oreille et le pouvoir décide d'ignorer les résultats.

Aujourd'hui elle est toujours assignée a résidence, et la Birmanie, malgré les innombrables richesses présentes sur son territoire est au 132° rang mondial de l'indice de développement humain, l'armée est omniprésente et 40% du budget d'Etat lui est consacré au dépend des écoles et hôpitaux...

Il faut donc boycotter les produits birmans, ne pas cautionner une telle dictature ! Nicolas Sarkozy a bien entendu le message, il a annoncé le boycotte des bois et pierres précieuses de provenance birmane, c'est vrai, les pauvres généraux birmans, quand ils verront que on ne leur achète plus de cailloux, il seront tristes ! avec quel argent vont-ils payer l'eau pour remplir leur piscine ! mais ne vous inquiétez pas pour eux, leurs piscines ils pourront toujours les remplir de pétrole puisque Total est un des moteurs principaux du régime birman, mais sa, chuut, vous imaginez le bordel si on se met a boycotter l'essence ! c'est la crise, les occidentaux sont trop occupés à "moraliser le capitalisme" pour penser a moraliser un régime et a faire appliquer les droits de l'homme...

*val* 

Posté par Calling à 11:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

La conscience humaine en prend un coup

   

michele_alliot_marie2

    C’est après le 92ème suicide dans les prisons françaises qu’une réaction est intervenue dans la tête de nos amis politiciens ; autrement dit, Michèle Alliot Marie a suggéré des solutions qui, on peut le dire, remettent en cause pas mal de choses. En effet, madame la ministre de la justice a eu la perspicacité de remarquer que les prisonniers se suicidaient en utilisant, pour se pendre, leur pyjama ou leurs draps.

    Ici on peut préciser, car c’est vraiment super important, que des prisonniers qui se suicident plus en France qu’autre part, ça tue la réputation française face aux autres pays. Forcément, ce n’est pas anodin que des gens se donnent la mort, mais vous savez à l’échelle nationale tout ça n’est que nombre et statistiques, alors le problème est avant tout ici, dans l’envol de certains nombres qui salissent la réputation de notre douce France… Notre douce France qui se métamorphose en une hypocrisie inadmissible. Pourquoi ? Pour la raison suivante : les chiffres mentiront lorsque cette mesure sera effectivement prise. Ils cherchent une solution pour calmer ceux-ci, mais le problème ne sera pas résolu pour autant, il sera seulement masqué. Après tout, n’est ce pas bien pire ?

    La question n’est pas « comment éviter que les prisonniers se suicident ? », c’est plutôt « pourquoi les prisonniers se suicident-ils ? ». Parce que le gouvernement –et ça l’arrange bien, il faut avouer- ferme les yeux sur les conditions déplorables des prisonniers. Alors du haut de leur trône où leur petit cul est bien installé considèrent-ils que les prisonniers peuvent être pris autrement, voire négligés ? Parce que ce sont des humains tout comme chacun d'entre nous qui sommes censés être libres, mais finalement n’agissent-ils pas pareillement face au peuple entier, à atténuer les plaintes au lieu de les écouter ?

    D’où le titre de cet article, « la conscience humaine en prend un coup ». Les incarcérés en situation de détresse si intense qu’ils en souhaitent la mort se retrouvent, on peut le dire, humiliés, avec comme aide non pas une réflexion, du bon côté des barreaux, sur les conditions de vie en prison, non… Ils se retrouvent avec des pyjamas en papier à usage unique et des draps indéchirables. Ainsi, vous comprendrez, ils continueront de se faire frapper, mépriser, violer pour certains, mais ils seront quand même tranquilles puisque le gouvernement de leur Etat chéri ne sera plus irrité par une augmentation effrayante des suicides en milieu carcéral…

On pourra bien constater que le pouvoir détruit toute éthique, et c'est bien franchement malheureux.

Xephan

Posté par Calling à 14:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Tout le monde taxe les clopes, surtout l'Etat

La France, pays libre, où on a le droit d'acheter tout et n'importe quoi, surtout n'importe quoi ! Il n'y a rien de mal en soi a acheter une paire de Nike, non, c'est vrai, sauf quand on pense aux chinois qui travaillent pour pouvoir presque se payer a manger, quand on pense combien il est payé, et quand on pense combien on paye la paire... en calculant bien, il me semble qu'il y a un gros trous dans mes comptes ! en fait, acheter une paire de Nike est devenu dégeulasse a cause d'un grand patron dans un immeuble, un cigare à la bouche, qui a décidé!

Si l'on veut sortir du systeme, pour être libre, celà devient plus compliqué ! Car la liberté, c'est pouvoir s'acheter ce que l'on a envie, mais, prenons par exemple la cigarette, un paquet de cigarette coûte en moyenne 5 euros en France, sur ces 5 euros votre buraliste touche 7%, le reste ce sont en grande partie les taxes de l'Etat, donc en achetant un paquet de clope, on finance la guerre en Afghanistan, et on paye les bonus des traders de BNP, et ça, c'est dégueulasse, si moi j'ai envie de fumer sans faire la gerre? Comment on fait ? Il faut que je fasse pousser mon tabac, que j'elève mes poule, que je plante des radis pour pouvoir vivre sans tuer des gens ? Personne ne peut avoir la conscience tranquille, la France est un pays en guerre, 28 soldats morts pour la France qu'ils disent, et combien d'afghans ? Des millions prêté aux banques, combien de clochards encore dehors ? L'Etat taxe les clopes pour notre santé, ou pour celle des banquiers ?

A force de me faire taxer je me sens volé !

*Val*

Posté par Calling à 15:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 25 août 2009

J'sauverais pas la planète, nan, j'vais pas m'prendre la tête."

Je voudrais introduire ceci en énonçant le film HOME de Yann Arthus-Bertrand. Plutôt documentaire que film, il a pour but premier d'éveiller les consciences sur l'état actuel de la Terre notre planète et le rôle de l'Homme au sein de cette "machinerie". Parce que nous n'y sommes pas pour rien. Pire, nous accélérons le processus. Réchauffement climatique, fonte des glaces, déforestation, pollution, effet de serre, ouragans... ça vous dit quelque chose n'est-ce pas ?

Quand on regarde ce film, à un certain moment on a violemment l'envie de prendre la télécommande et d'éteindre d'un coup sec. Puis ensuite de se lever et de pouvoir crier : "PUTAIN MAIS DANS QUEL MONDE ON VIT ?"
Pourquoi on a fait tout ça ? Par pure inconscience ? Par pure ignorance ? Alors maintenant qu'on sait, que tout le monde sait que les dégats sont considérables et que l'avenir est menacé, pourquoi ça continue ?
L'humanité n'est donc qu'un immense jeu masochiste où l'Homme n'est qu'un joueur égoïste ?
Egoïste par rapport aux autres, aux animaux, aux plantes, à l'avenir, à la planète et finalement et tout simplement égoïste par rapport à l'homme lui-même. Eh oui, puisqu'on sait que sur la Terre tout est uni, chaque maillon a son utilité : l'eau, l'air, le sol, la matière et la vie. Et l'homme dans tout ça, où est son utilité ? Il ne sert même pas à protéger ce que la nature et la vie lui offrent. Il s'autodétruit. Nous nous autodétruisons puisque nous sommes tous concernés à présent. La pollution et la dégradation n'ont pas de frontières.
"Il se dit que l'infime battement d'ailes d'un papillon soit en mesure de provoquer un ouragan à l'autre bout du monde." Un papillon est un être éphémère, l'Homme non.
Ainsi la prise de conscience est un élément majeur pour l'avenir de l'homme et de la vie. On ne peut plus fermer les yeux.
Et même si de notre petit coin on ne se sent pas très utile, je dirais que la chose la plus importante serait de faire passer le message à son entourage et d'appliquer les règles simples de la vie de tous les jours : trier, éviter les gaspillage d'eau et d'électricité... et quelques autres.
Tout le monde est au courant, mais seulement quelques uns se sentent concernés... N'attendons pas 50 ans de plus pour se dire qu'il est trop tard !
Chloé

Posté par Calling à 22:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 26 août 2009

Piraterie !

Et ouais, parmi tous les jeunes, chacun a ses différents avis, comme chez les grandes personnes, mais en fait les grands, bah ils ont beau ne pas être d’accord ils fonctionnent tous dans le même monde.

Dans une vision d’adolescent, on a plus ou moins chacun notre petit monde, on a un peu de liberté, d’imagination avant d’entrer dans le monde réel.GetAttachment

Moi je rêve d’un monde de piraterie, on pourrait explorer librement tout ce qu’on voudrait, on rencontrerait des gens, on combattrait nos ennemis et tout ça…

Pour l’instant je suis jeune, je vis dans mon petit monde de pirate, je m’amuse avec tout ce que je trouve, j’explore des choses et j’appelle ça « mes aventures » , je touche un peu à tout, c’est ça la piraterie selon moi, c’est l’esprit d’aventure.

Pour l’instant je suis adolescent, et je peux rêver tant que je veux, je peux jouer au pirate sans qu’on vienne m’emmerder, on me laisse dans mon monde à moi.

Je sais qu’en grandissant, il va falloir que je rentre dans un autre monde, beaucoup moins drôle, avec tellement de choses chiantes à faire que tous mes rêves, je pourrai jamais les vivre et que mes aventures je devrai les laisser tomber…

Le problème, c’est qu’un pirate reste toujours un pirate, et que je me refuserai d’entrer dans ce monde, et j’serai un problème pour la société et tout, le monde anti-rêve duquel j’ai même pas envie d’entendre parler, tous ces problèmes de politique… ce serait tellement plus simple si les gens se laissaient rêver et se rendaient compte qu’on a pas besoin d’une économie pour vivre, qu’on a simplement besoin d’amour et d’aventure…

Je resterai un enfant, pour toujours, et je vivrai sans cesses des aventures dans mon petit monde, tant pis si personne ne comprend que le bonheur se vit en dehors du monde, tant pis si j’ai tort, je ne changerai jamais d’avis…

Kentril Krown.

Posté par Calling à 12:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

La mobilisation du pipi sauveur

   Pour débuter cet article il est nécessaire de prendre connaissance de certains faits. Tout d’abord, il faut savoir que le réservoir d’une chasse d’eau est constitué de 6 L pour les systèmes récents, et de 20 L pour les plus anciens. Autrement dit, il suffit d’un petit tour aux toilettes pour user cette quantité d’eau qui est, précisons-le, potable. A partir de ces informations, on peut effectuer des calculs qui, en considérant qu’un humain va 2 fois au petit coin par jour, démontre qu’en 1 an seulement, une seule personne consomme environ 4 220 L par an d’eau potable pour les installations récentes, et aux alentours de 14 400 L pour les anciennes. Ce qui est pour ce dernier chiffre l’équivalent de ce que boivent un peu moins de 20 personnes en une année.

    C’est à partir de ces chiffres aberrants que l’organisation brésilienne SOS Mata Atlântica (SOS Forêt atlantique) s’est mobilisée. En effet, leur lutte pour la préservation de l’environnement s’avère importante étant donnée la situation de la forêt Atlantique, la plus menacée du Brésil, qui est à ce jour détruite de 90% par rapport à son état initial, bien qu’abritant une biodiversité exceptionnelle.

   Cette ONG a donc lancé une campagne visant à rappeler à la population que des petits gestes simples pouvaient, en masse, donner des résultats étonnants. Ici, le geste simple en question est d’uriner sous la douche ; ainsi les rejets sont de suite évacués avec l’eau déjà mata_atlantica_gidutilisée pour se laver. Cela peut paraître amusant et dégoûtant surtout, mais finalement ça ne l’est pas du tout, et l'organisation le justifie.

    Effectivement, vider sa vessie sous la douche économise 6 ou 20 L d’eau par jour, ce qui n’est pas rien à l’échelle annuelle. En question d’hygiène, ce procédé n’est pas du tout « sale », si l’on pense à s’y prendre au début de la douche : l’urine est constituée pour 95% d’eau et ne pose donc aucun problème quant aux mauvaises odeurs et aux risques sanitaires.

   A raison de 4 380 L d’eau potable économisée par an par une personne utilisant ce procédé chaque jour une unique fois (d’après les calculs de SOS Mata Atlântica), il est évident que si un minimum de gens adhère à cette campagne, les résultats peuvent s’avérer stupéfiants.

    Au final ce n’est pas si mal, pour toutes les personnes qui ne bougent pas face aux problèmes ou bien qui ne savent pas comment réagir tout simplement ; ce geste est accessible à tout les ménages et ne demande aucun effort (au contraire).  Pour conclure, faire pipi sous la douche c’est aussi se sentir concerné par les menaces environnementales !

Xephan

Posté par Calling à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 27 août 2009

Big rocket from USA

On s'est quand même bien fait enculer par les Etat Unis, et si Rambo eut été français, il aurait pu dire " c'est pas notre crise " non, c'est pas notre crise, c'est celle de quelques banquiers qui on cru que l'argent faisait le bonheur. usa

Posté par Calling à 13:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]