vendredi 19 mars 2010

Fesses de boucs

bouc

On a enfin trouvé le moyen de communiquer avec le monde même quand on a le cul sur le siège à roulettes devant son pc !

Comme le dit la pub pour l’Itouch, on peut entretenir notre vie sociale à distance. C’est fou, c’est bien. En plus ça permet de dissimuler un peu nos défauts, et ça c’est vraiment cool. Bah ouais, ce n’est pas tous les jours qu’on peut cacher ses petits complexes : on peut enfin vivre tranquille avec nos poignets d’amour et nos boutons. Puisqu’il y a une règle sur facebook : tout le monde est beau et tout le monde est épanoui. Encore une preuve que ce réseau est ancré dans la société, c’est le même combat : il suffit d’être beau pour être aimé. Enfin, sur facebook, ce n’est pas totalement vrai. Il faut aussi avoir un bon pseudo, avoir un maximum de « j’aime » affiché en dessous, et là t’as la classe auprès de tes nombreux amis. Oui, parce que facebook possède un autre avantage : tout le monde est ami. Une nana que tu as aperçue une ou deux fois au lycée, bim c’est ta grande pote. Mais ça fait partie de la « classe facebookienne », c’est stylé d’avoir plein d’amis. Ca veut dire que t’es aimé, et en quelques sortes ça contribue à ta réputation. Par ailleurs, facebook est même super utile dans ce domaine, il permet de se forger sa propre personne. Tout le monde est ce qu’il aimerait être, et ce grâce à des « groupes » et des « tests » super rigolos qui te modèlent à partir de réponses que tu donnes qui correspondent à ton idéal. Ainsi, sur facebook, chaque membre s’auto-admire puisqu’il peut enfin se rendre compte de sa valeur réelle, qui est peut être fausse, mais ça ce n’est pas bien grave. Tu peux par exemple à partir de ces super tests savoir quelle couleur de rose tu es, ou bien la première lettre du prénom de ton âme sœur. C’est dingue, franchement, quel autre site peut te donner de telles informations ? Aucun. Facebook est donc vraiment unique.

Je rajouterais un côté excellent de ce site. On peut vraiment se bidonner devant les photos de soirées, où tout le monde est complètement mort. Certains font même tellement de peine que les regarder en train d’agoniser, ça fait bien rire. Ce n’est pas du voyeurisme, voyons, il ne faut pas se cacher, hein... Après tout, les gens n’ont qu’à supprimer leur marquage s’ils ne sont pas contents, mais merde il faut savoir assumer.

Un groupe s’est formé, où les membres réclament à facebook l’instauration d’une rubrique « qui visite le plus mon profil ? », et ce n’est pas une bête idée. On pourrait un peu plus fouiller dans la vie des gens, et c’est bien. On est tous frères non ? Alors pourquoi cacher sa vie privée ?

Mais facebook n’est pas qu’un milieu social créatif, il fait aussi avancer les mentalités. Grâce à lui, maintenant, on sait que les roux ce n’est pas bien, et que certaines billes du net ont vraiment fait des vidéos bidons. C’est une façon de rire ensemble, de nous regrouper, de nous comprendre.

J'appelle ça une secte de connards indécents. Pas tout le monde est digne de cette catégorisation, c'est vrai. Mais en tout cas personne ne s'en plaint vraiment.

(Je critique mais j’en fais évidemment partie. Pour faire présence, comme tout le monde dit)


(Petit cours d'histoire : Facebook a été créé par un américain, Mark Zuckerberg (qui aujourd'hui a 25 ans), et à la base n'était ouvert qu'aux étudiants de Harvard où il faisait ses études. Il s'est ouvert au monde en 2006 et aujourd'hui regroupe plus de 400 millions de membres venant de toute la planète.)

Xephan

Posté par Calling à 19:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Fesses de boucs

    Moi!
    Je critique vraiment =)
    J'en faisais parti, de cette "secte". Plus maintenant.

    En fait, c'est juste parce que tout le monde en fait parti. C'est dangereux de faire comme tout le monde!

    Posté par Zoé, dimanche 23 janvier 2011 à 17:28 | | Répondre
Nouveau commentaire